Sélectionner une page

La Communauté de communes

        Paysage et cadre de vie

La Vallée de Saint-Amarin, située en moyenne montagne est entourée des plus hauts sommets vosgiens. Ses problématiques paysagères sont celles du Massif Vosgien : concurrence très forte, entre les différents utilisateurs de l’espace dans les fonds de vallée (qui représentent à peine 10% de sa surface), fermeture des paysages sur les pentes et aux abords des villages, urbanisation galopante, surfréquentation touristique de certains sites, etc..

Pour répondre a ces problématiques et réfléchir son évolution, la Communauté de communes s’est dotée dès 1994 d’un Plan Paysage puis en 2007 d’un GERPLAN (Plan de Gestion de l’Espace Rural et Périurbain) élaboré en partenariat avec le Conseil Départemental du Haut-Rhin. Ces documents d’objectifs élaborés volontairement constituent le socle de la politique paysagère de la Communauté de communes et ont permis d’initier l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Basé sur un diagnostic complet du territoire, le GERPLAN traduit en un programme d’action les principaux enjeux liés à l’aménagement durable de notre territoire et à la préservation de notre cadre de vie. Il se décline à l’échelon communal pour permettre une meilleure prise en compte des spécificités locales.

> Le GERPLAN est composé de trois documents

> Le projet de la Communauté de communes se décline en 4 axes :

Axe 1 : Mettre en valeur le patrimoine villageois et maîtriser l’urbanisation

Sauvegarder notre identité architecturale, typique de nos villages de montagne et maîtriser notre développement urbain pour préserver notre avenir constituent des axes forts pour la Communauté de communes. L’élaboration et l’animation du plan de sauvegarde des maisons anciennes et d’un PLUi permettent d’apporter des réponses opérationnelles à ces enjeux.

Axe 2 : Retrouver les structures paysagères et naturelles

Des siècles d’occupation agricole collective dans une vallée d’origine glaciaire ont créé des structures paysagères typiques et remarquables. Depuis une cinquantaine d’année, la déprise agricole et le mitage urbain ont fortement modifié ces structures, tendant à les faire disparaitre. Si plusieurs centaines d’hectares de pâturages ont été reconquis depuis les années 90, la réhabilitation et la préservation des structures paysagères naturelles (coupures vertes, sites patrimoniaux et naturels, ripisylve…) constituent toujours un enjeu pour notre territoire.

Axe 3 : Pérenniser une agriculture de montagne vivante

Le maintien d’espaces ouverts et d’un paysage accueillant dans un territoire boisé à plus de 80% est intimement lié à la pérennisation d’une agriculture de montagne dynamique. Si le premier Plan paysage a permis la reconquête de centaines d’hectares de pâturages et le (re)développement d’une agriculture de qualité, son économie n’en reste pas moins fragile, notamment en raison de la raréfaction des terrains plats nécessaires à la production de foin.

Ce n’est pas que de l’herbe !

1 hectare de terrain de fauche est nécessaire pour nourrir en hiver le bétail qui entretient 2 hectares de pâturages pendant l’été. Préservons les terrains plats de fond de vallée pour profiter d’espaces ouverts de qualité.

Le paysage a du goût !

Rien de tel que de consommer des produits locaux pour apprécier le goût de nos paysages et contribuer à leur qualité !

Axe 4 : Sensibiliser au paysage

La réussite du Gerplan nécessite l’adhésion et la compréhension de ses enjeux par les habitants et acteurs locaux. Cette adhésion passe par la sensibilisation des habitants à la préservation de la biodiversité et du cadre de vie (lien vers page jardins), ainsi que l’accompagnement des projets privés ou associatifs en lien avec les ambitions du Gerplan.

Télécharger le programme d’actions du Gerplan de la Vallée de Saint-Amarin

> Contact

Catherine PREVOST
Chargée de développement
Tél : 03 89 82 60 01

 

Accueil » La Communauté de communes » Missions et compétences » Compétences obligatoires » GERPLAN

        Paysage et cadre de vie

La Vallée de Saint-Amarin, située en moyenne montagne est entourée des plus hauts sommets vosgiens. Ses problématiques paysagères sont celles du Massif Vosgien : concurrence très forte, entre les différents utilisateurs de l’espace dans les fonds de vallée (qui représentent à peine 10% de sa surface), fermeture des paysages sur les pentes et aux abords des villages, urbanisation galopante, surfréquentation touristique de certains sites, etc..

Pour répondre a ces problématiques et réfléchir son évolution, la Communauté de communes s’est dotée dès 1994 d’un Plan Paysage puis en 2007 d’un GERPLAN (Plan de Gestion de l’Espace Rural et Périurbain) élaboré en partenariat avec le Conseil Départemental du Haut-Rhin. Ces documents d’objectifs élaborés volontairement constituent le socle de la politique paysagère de la Communauté de communes et ont permis d’initier l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Basé sur un diagnostic complet du territoire, le GERPLAN traduit en un programme d’action les principaux enjeux liés à l’aménagement durable de notre territoire et à la préservation de notre cadre de vie. Il se décline à l’échelon communal pour permettre une meilleure prise en compte des spécificités locales.

> Le GERPLAN est composé de trois documents

> Le projet de la Communauté de communes se décline en 4 axes :

Axe 1 : Mettre en valeur le patrimoine villageois et maîtriser l’urbanisation

Sauvegarder notre identité architecturale, typique de nos villages de montagne et maîtriser notre développement urbain pour préserver notre avenir constituent des axes forts pour la Communauté de communes. L’élaboration et l’animation du plan de sauvegarde des maisons anciennes et d’un PLUi permettent d’apporter des réponses opérationnelles à ces enjeux.

Axe 2 : Retrouver les structures paysagères et naturelles

Des siècles d’occupation agricole collective dans une vallée d’origine glaciaire ont créé des structures paysagères typiques et remarquables. Depuis une cinquantaine d’année, la déprise agricole et le mitage urbain ont fortement modifié ces structures, tendant à les faire disparaitre. Si plusieurs centaines d’hectares de pâturages ont été reconquis depuis les années 90, la réhabilitation et la préservation des structures paysagères naturelles (coupures vertes, sites patrimoniaux et naturels, ripisylve…) constituent toujours un enjeu pour notre territoire.

Axe 3 : Pérenniser une agriculture de montagne vivante

Le maintien d’espaces ouverts et d’un paysage accueillant dans un territoire boisé à plus de 80% est intimement lié à la pérennisation d’une agriculture de montagne dynamique. Si le premier Plan paysage a permis la reconquête de centaines d’hectares de pâturages et le (re)développement d’une agriculture de qualité, son économie n’en reste pas moins fragile, notamment en raison de la raréfaction des terrains plats nécessaires à la production de foin.

Ce n’est pas que de l’herbe !

1 hectare de terrain de fauche est nécessaire pour nourrir en hiver le bétail qui entretient 2 hectares de pâturages pendant l’été. Préservons les terrains plats de fond de vallée pour profiter d’espaces ouverts de qualité.

Le paysage a du goût !

Rien de tel que de consommer des produits locaux pour apprécier le goût de nos paysages et contribuer à leur qualité !

Axe 4 : Sensibiliser au paysage

La réussite du Gerplan nécessite l’adhésion et la compréhension de ses enjeux par les habitants et acteurs locaux. Cette adhésion passe par la sensibilisation des habitants à la préservation de la biodiversité et du cadre de vie (lien vers page jardins), ainsi que l’accompagnement des projets privés ou associatifs en lien avec les ambitions du Gerplan.

Télécharger le programme d’actions du Gerplan de la Vallée de Saint-Amarin

> Contact

Catherine PREVOST
Chargée de développement
Tél : 03 89 82 60 01

 

Accueil » La Communauté de communes » Missions et compétences » Compétences obligatoires » GERPLAN

La Communauté de communes

logo vallée de saint-amarin

Nous contacter

70 rue Charles de Gaulle
68550 SAINT-AMARIN
Tél 03 89 82 60 01

On vous accueille

Du lundi au jeudi de
8h à 12h et de 14h à 18h.
le vendredi fermé au public

Restons connectés

amet, libero. Aenean Praesent quis, luctus Lorem consectetur